Relevé de carrière : comment faire rectifier les erreurs ?

publié le 14 Décembre 2011

Vous avez reçu un relevé de carrière qui comporte un oubli ou une erreur ? Voici la procédure à adopter pour régulariser la situation.

Relevé de carrière : comment faire rectifier les erreurs ?
 

Quels documents vérifier ?

Il est important de contrôler vos relevés de carrière dès que vous les recevez, notamment si vous avez occupé de nombreux postes ou si vous avez travaillé à l'étranger.
 
Cela vous permettra de signaler aux organismes concernés les anomalies ou oublis éventuels. Voici les 2 relevés auxquels il faut prêter attention.
 
  • Le relevé de carrière de l'Assurance Retraite détaille les droits que vous avez acquis dans le cadre du régime général. Mis en place par l'Assurance Retraite dès votre 1ère activité salariée, il vous permet de vérifier que l'ensemble de votre carrière a bien été pris en compte.
     
  • Le relevé de situation individuelle (RIS) récapitule votre carrière passée pour les régimes de base et complémentaires. Il vous indique :
    - la totalité des régimes auprès desquels vous avez acquis des droits à la retraite,
    - le montant des rémunérations pris en compte dans le calcul de vos différentes pensions,
    - le nombre de trimestres et de points de retraite validés,
    - les événements ou périodes présentant un impact sur le versement ou la liquidation de votre pension : service militaire, nombre d'enfants...

Quelles sont les erreurs les plus courantes ?

Les erreurs les plus fréquentes concernent le service militaire et les petits emplois de début de carrière. Soyez également particulièrement vigilant aux salaires de référence ainsi qu'aux points de retraite complémentaire indiqués.
 

Comment faire corriger les erreurs repérées dans vos relevés de carrière ?

Si vous détectez une erreur ou une omission dans vos relevés de carrière, faites-les corriger par votre caisse de retraite au plus tôt. Cela peut en effet vous permettre :
 
  • de choisir la date de départ à la retraite qui vous est la plus favorable,
  • d'agir éventuellement sur la durée d'assurance,
  • de garantir une continuité de revenu entre votre dernier revenu d'activité et le 1er paiement de votre retraite.
Pour éviter toute perte de temps, pensez à joindre à votre courrier les justificatifs prouvant l'erreur : feuilles de paie, certificats d'emploi, avis de paiement d'indemnités perçues en cas de maladie ou de chômage, bordereaux de cotisations aux différents régimes d'assurance vieillesse si vous êtes non-salarié, livret militaire, etc.
 
D'autres moyens peuvent également vous aider à prouver l'existence de votre activité : témoignages de collègues, lettres...
 
 
Régularisez votre situation en ligne

L'Assurance Retraite vous propose de visualiser et de régulariser votre relevé en ligne.
 
 
 
Dossier mis à jour le 20/09/2011
 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur du fait notamment d’éventuelles erreurs inhérentes au système d'information ou de l’évolution des informations contenues dans l’article, postérieure à sa date de publication. L’utilisation à titre commercial des informations fournies est interdite. Rapprochez-vous de votre conseiller juridique ou financier habituel (notaire, avocat, banquier, etc).
 
Accueil > Retraite : nos dossiers conseils > Relevé de carrière